RANGE ROVER SPORT SC

En page 2, fiche technique, tarifs et diaporama.  Pages: 1 2

Le surnom de baroudeur sportif lui va comme un gant

 RANGE ROVER SPORT SC

Grâce à sa ligne nettement plus élancée que son grand frère, avec son «toit flottant», son pare-brise beaucoup plus incliné, le Range Rover Sport a vraiment de quoi séduire une clientèle exigeante et diversifiée.

 

Issu du Range Stormer, premier Concept Car jamais réalisé par Land Rover, seul spécialiste européen du tout terrain, le Range Rover Sport a fait ses débuts à Genève en 2005. Basé sur le train roulant du Discovery 3 et son système « Terain Response », le modèle S/C reçoit de Jaguar le V8 à compresseur de 390 ch.

Avec le Range Rover Sport, le constructeur anglais Land Rover se dévergonde quelque peu à suivre la course à la puissance de certains constructeurs germaniques. Mais revenons-en au modèle qui nous intéresse, le RR Sport SuperCharged. Au premier coup d’œil, on reconnaît sa lignée et ses origines aristocratiques. Mais grâce à sa ceinture de caisse lui procurant un aspect cunéiforme, son toit abaissé de 8,5 cm et prolongé par un spoiler, ainsi que des formes moins anguleuses, il se distingue par un profil moins massif. Les jantes de 20 pouces y sont aussi pour beaucoup. Tout cela avec le très net avantage de pouvoir s’aventurer dans les parkings en sous-sol!

Lorsque vous montez à bord, vous faites immédiatement corps avec la machine. Malgré l’abondance de commandes en tout genre, l’ergonomie est excellente et chaque élément est à portée de main! Comme le levier de la boîte ZF automatique à 2×6 rapports et commande manuelle. Juste à côté, on trouve les commutateurs de réglage de la hauteur de caisse, du réducteur et du « Terrain Response ». Ce dernier, grâce à ses cinq programmes, permet d’adapter le véhicule aux conditions du terrain. De même que le frein à main électrique vous aide lors d’un démarrage en côte, le Hill Descent Control (HDC) vous maintien sur le droit chemin en descente, sur chaussée glissante. Un écran tactile réunit plusieurs fonctions comme le GPS et en particulier des informations sur la progression du véhicule. En effet, il est possible de contrôler l’angle de braquage et la position de chaque roue et suspension ainsi que les réglages du train roulant. Afin d’obtenir la meilleure aptitude possible dans le terrain, les barres antiroulis sont automatiquement désaccouplées pour permettre un plus grand débattement. Ceci en corrélation avec un assouplissement des suspensions. Toutes les assistances nécessaires à la conduite sont disponibles pour exploiter au mieux les qualités routières et de franchissement du RR Sport.

Les contraintes de l’asphalte et du terrain étant diamétralement opposées, le seul véritable compromis concerne les pneumatiques. Bien sûr, il existe des pneus dits « All Terrain », comme d’autres sont « All Season ». Mais pour exploiter les fabuleuses capacités de ce véhicule dans le terrain, il faudrait prévoir un jeu de jantes montées de pneus spéciaux.

En conclusion, si le terme de véhicule polyvalent est souvent galvaudé, avec le Range Rover Sport S/C on est très proche de la vérité. Il suffit pour s’en convaincre d’éplucher les chiffres.

 

Les Essayeurs

 

 

Fiche technique en page 2 (ci-dessous)

En page 2, fiche technique, tarifs et diaporama.  Pages: 1 2