POVERA ITALIA !

Maserati Front WEB  POVERA ITALIA !

S’il est un sujet délicat, avec lequel il ne faut pas plaisanter en Italie, c’est bien la passion ! Que ce soit celle du Christ, de la Vierge Marie ou plus prosaïquement celle des belles automobiles. Et pourtant, c’est le très sérieux quotidien romain La Republica qui en fait état. Selon certaines statistiques à mettre en corrélation avec la crise, l’évasion fiscale, l’amnistie du même nom ou le simple désir de renflouer les caisses de l’Etat, celui-ci a, sous le couvert d’une enquête, mis quelques chiffres en exergue.


Quand on aime, on ne compte pas…

Tandis que le Ministre Italien des Finances partait en guerre contre les moulins de la place économique tessinoise, ses concitoyens continuaient d’assouvir leur passion de voitures haut de gamme ! s’ensuit un véritable inventaire à la Prévert. Durant l’année 2009, ce ne sont pas moins de 206’000 véhicules haut de gamme qui ont trouvé preneurs. Le prix moyen se situant à 103’000 euros. Parmi cette liste, non exhaustive, on dénombre : 620 Ferrari, 587 Maserati, 151 Lamborghini, ainsi que 60’256 Audi, 55’316 BMW, 55’482 Mercedes et 4159 Porsche.


Comme le souligne avec facétie La Republica : tout ceci dans un pays où, seuls 76’200 Italiens, dont 43’300 prétendent être salariés, font des déclarations annuelles supérieures à 200’000 euros !


Peut-on ou doit-on légitimement se poser la question au « Pays de la Combinazione » de savoir : mais comment font-ils ? Et ne me faite pas dire que le gouvernement de « Sua Emitenza » Berlusconi aurait un quelconque rapport avec la corruption ! Je ne dirais pas non plus qu’il est seul responsable de cette situation !


Pour ne pas vous laisser sur votre faim, nous ne résistons pas au plaisir de vous livrer encore quelques chiffres. Même si l’Italie est loin derrière les Etats-Unis et l’Allemagne sur le plan de la richesse nationale, rien ne l’empêche d’être en terme d’achat : deuxième pour les Ferrari et Lamborghini, troisième pour les BMW et Mercedes ainsi que quatrième pour les Porsche.


Mais peut-être que le Vatican et la République de Saint Marin sont inclus de la statistique !


Jean-Marc Racine