ACCELERATION : quand elle n’en fait qu’à sa tête

Porsche jll ACCELERATION : quand elle n’en fait qu’à sa tête

Votre Toyota – mais ce peut également être un véhicule d’une autre marque ! – accélère de manière involontaire : les gestes à faire et… à éviter


Ces dernières semaines, il a été abondamment question d’accélérations involontaires, surtout pour des voitures émanant du constructeur japonais Toyota, la majorité des cas étant enregistrés aux Etats-Unis.

Connaissant à la fois le peu de savoir-faire du conducteur américain en matière de conduite automobile proprement dite – il circule -  et la propension des avocats américains à faire « monter la sauce » et, surtout, en l’absence de preuves attestant des défauts décrits, voici ce qu’il faut absolument éviter de faire lorsque votre voiture continue d’accélérer de manière involontaire :


1)  JAMAIS couper le moteur : vous supprimez alors l’assistance fournie aux freins et à la direction. De plus, votre système peut entièrement bloquer le volant (verrouillage automatique) ;

2)  JAMAIS « pomper » les freins, c.à.d. exercer plusieurs fois de suite une pression sur la pédale des freins : cette action de pomper vide l’accumulateur de pression ;

3)  JAMAIS utiliser le frein à main : l’effet de freinage est insuffisant et le fait de tirer le frein à main provoque généralement un dérapage difficile à contrôler.


Par contre, nous vous recommandons :

)  De passer immédiatement en position NEUTRE dans votre boîte automatique ou, pour une boîte manuelle, d’actionner l’embrayage et de passer au POINT MORT – certes, le moteur s’emballera, mais ne pourra plus propulser la voiture ;

2)  Exercer une SEULE ET FORTE pression sur la pédale des freins.


aa/ABé.