VOLKSWAGEN THE BEETLE : une troisième génération pour faire bégayer l’histoire

VW The Beetle WEB VOLKSWAGEN THE BEETLE : une troisième génération pour faire bégayer l’histoire

La The Beetle présentée simultanément à New York, Berlin et Shanghai, au printemps (l’état major du groupe n’a, cette fois, pas fait la même erreur !)  transpose le concept visuel de la Coccinelle aux temps modernes: les ailes caractéristiques, les feux arrière au dessin sobre, la courbe du capot et des profilés de seuils.

 

 Les Coccinelles et New Beetle, toutes rondes, représentent ensemble les voitures les plus célèbres de tous les temps. Dès aujourd’hui jeudi, la troisième génération de l’icône Volkswagen se présente sur les routes suisses : The Beetle. La deux portes de conception entièrement nouvelle est disponible en deux motorisations supplémentaires. Le moteur de base 1,2 TSI (105 ch/77 kW) et le modèle top 2,0 TSI (200 ch/147 kW) sont complétés par les 1,4 TSI (160 ch/118 kW) et 1,6 TDI (105 ch/77 kW).

 

La boîte à gants de couleur carrosserie

Quelques détails empreints de nostalgie, rappellent l’époque de la première Coccinelle. A l’exemple du portillon de la boîte à gants qui reprend la couleur extérieure de la voiture.

La version d’entrée de gamme de la Beetle s’accompagne des lignes d’équipement « Design » et « Sport », cette dernière est dotée du moteur TSI 2,0l, qui propulse la Beetle Sport de 0 à 100 km/h en 7,5 secondes. Le moteur le plus sobre du marché européen – le TDI 1,6 l, 105 Ch – ne consomme en moyenne que 4,5 l/100 km.

 

La The Beetle est introduite aujourd’hui en Suisse. Au prix de base de CHF 23 900.— (1,2 TSI, 105 ch, 6 vitesses manuelles) la The Beetle – appelée au choix Käfer, Coccinelle ou Maggiolino – coûte CHF 3 800.— de moins que son prédécesseur correspondant.

 

Communiqué de presse/jmr