HYUNDAI À GENÈVE : ces Coréens font preuve de vitalité et sonnent la charge !

Hyundai New Veloster Turbo WEB HYUNDAI À GENÈVE : ces Coréens font preuve de vitalité et sonnent la charge !

Ce ne sont pas les Asiatiques qui le prétendent : selon le CAR, Centre Automotive Research de l’Université Duisbourg-Essen (RFA), c’est le groupe Hyundai qui, durant la période 2009-2011, aurait enregistré la plus forte progression mondiale. On ne parle pas, bien entendu, des chiffres de production brute. 

 

En termes de ventes (+40,9%), le groupe obtient la plus forte progression, il décroche également le chiffre le plus élevé de voitures fabriquées par collaborateur (48) et présente la marge bénéficiaire la plus importante (8,7%, avant impôts et intérêts). Ce qui place le groupe… devant VW, malgré les affirmations de ces derniers. Cette étude ne prend en compte que les six plus importants groupes automobiles du monde.

 

Comment font-ils ?

Le succès, tant technique que commercial de Hyundai, est imputable à la fois à leur excellence technique, le style de leurs produits et à leurs emplacements stratégiques en matière de lieu de production et à leur agressivité commerciale (prix, délais, garanties).

A Genève, le constructeur est présent avec deux modèles entièrement nouveaux et une étude conceptuelle avancée, ainsi que deux versions profondément modifiées.

Les projecteurs sont évidemment braqués sur le break i30, dévoilé au Salon, tout comme la i20, ainsi que sur l’étude conceptuelle i.ioniq – décoiffant ! Sont également de la partie, le nouveau Genesis Coupé au moteur encore plus puissant (347 ch) ainsi que le singulier Veloster Turbo, avec une motorisation revue à la hausse (185 ch) et sa curieuse disposition à trois portes latérales.

A ces modèles entièrement nouveaux ou retravaillés, très récents, s’ajoutent le break i40, lui aussi lancé tout récemment – une véritable noria de nouveautés.

Alors, direz-vous, cela s’opère-t-il au détriment de la qualité ? Que nenni. Selon le rapport de qualité publié par « Auto Bild », grand hebdomadaire allemand qui paraît également en France sous le titre de « Auto Plus », Hyundai occupait en 2011 la première place selon ce critère, du moins sur le marché germanique. Sur la base de 7,3 millions d’expertises majeures effectuées par le TÜV et en se fondant sur les résultats enregistrés lors des tests longue durée (100’000 km) effectués par le magazine allemand, Hyundai constitue la marque la plus fiable.

A. Béguin

Hyundai New i30 wagon WEB1 HYUNDAI À GENÈVE : ces Coréens font preuve de vitalité et sonnent la charge !