PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !

 IBM Selectric WEB1 PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !

Une fois de plus, ma vie apparaît comme une indissoluble cascade de retours en arrière. Pour certains, cela s’appelle le bon vieux temps, pour d’autres c’est simplement « les années septante ». Y a-t-il un lien entre un crayon et une cassette audio ? C’était comment déjà, le son d’une machine à écrire Olympia ? Qui peut oublier l’odeur du papier carbone ? Ma journée ne fait que commencer.

 

Réveil ancien WEB PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !06:35. Mon réveil sonne. C’est un son électronique, bien éloigné de celui du bras métallique frappant les deux clochettes dorées, de mon vieux « tic-tac » rouge et blanc.

 

06:40. Un deuxième réveil sonne. J’ai oublié de désactiver l’alarme, dans le menu « horloge » « paramètres » « réveil » « son ON/OFF » « désactiver ».

 

 

 

 

 

06:50. Depuis mon coin, « petit déjeuné » de la cuisine de mon logement Minergie, je vois les 4 écrans plats de mes deux télés, de mon ordinateur et de ma tablette fabriqués en Chine. L’info en direct et en continu parviendra-t-elle à m’instruire ? Il n’y a pas si longtemps, il fallait attendre les heures pleines pour accéder au savoir.

Hi Lux WEB 320x214 PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !07:10. J’apprends, à la lecture du POINT, que Toyota n’a plus le droit d’afficher ses 4×4 fétiches, Land Cruiser/Hi Lux, dans un milieu naturel. Toute la campagne, montrant les qualités des bijoux de Toyota, a été censurée. Il faudra penser à modifier le manuel d’utilisateur : « rouler hors asphalte est illégal ! » Il faudra prévoir une milice assermentée, qui possédera l’arsenal juridique pour amender les propriétaires de 4×4, dont les pneus sont souillés par dame nature.

 

 

 

 

 

Land Rover UAE Pub WEB1 160x240 PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !

07:11. Je confirme à mon fils aîné que les Land Rover, qui ont inspiré Toyota pour son célèbre Land Cruiser, sontfabriqués par les Anglais dans une usine financée par des fonds venus d’Inde. C’est, ironie de l’Histoire, un retour de manivelle plutôt cinglant, pour une nation britannique riche de tant de colonies.

 

 

 

 

 

 

 

Choke button black WEB 80x80 PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !07:15. Les mômes sont attachés dans leurs sièges respectifs, eux-mêmes fixés aux ISOFIX, dont l’inutilité ne s’est jamais démentie. Je démarre le moteur sur une furtive pression d’un bouton portant le désignation « start ». Ce mot anglais aurait de quoi surprendre un francophile comme moi. S’il n’y avait eu, au tableau de bord de mon Alfa Romeo très italienne des années 60, un bouton portant la mention « choke ».

07:16. Les mômes franchissent la grille de l’école, sous le regard absent d’un agent de sécurité. Ici ne rentre pas qui veut. Je constate que l’école ne se trouve qu’à 750 mètres de notre domicile. Le trajet en voiture n’aura duré que 59 secondes. A leur âge je marchais en hiver et pédalais en été.

08:55. J’arrive au bureau avec quelques minutes d’avance. Si je me fais virer aujourd’hui, ce sera plutôt pour cause de rachat, de fusion ou de restructuration. Je me demande à qui appartient cette société, pour laquelle je travaille depuis la nuit des temps. Demander ne servirait à rien. Personne ne sait qui possède quoi dans cette baraque, même pas le propriétaire.

Triumph 1974 WEB1 269x240 PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !

09:00. Depuis belle lurette, j’aime feuilleter des magazines anciens. Ce matin mon regard s’arrête en page 165 de LUI, paru en octobre 1974. On y voit, entre seins nus, plage de sable et ciel bleu, Triumph vantant les qualités « off road » de sa Dolomite Sprint 16 soupapes. Faudra que je pense à envoyer cette page à Toyota, avec copie à ses censeurs.

10:10. La machine à café refuse ma commande. Le message d’erreur « Clé électronique défectueuse » apparaît. Je cherche la fente pour y glisser des pièces. Elle reste introuvable. Et si j’essayais de payer via mon Smartphone ?

10:45. Dans mon oreillette BLUETOOTH, un hystérique hurle « t’es où ? » Face à une question aussi idiote, ma réponse demeure laconique : « 46 Geolocalisation WEB PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !degrés de latitude nord / 12 degrés 6 minutes 28 secondes de longitude est ». Ce type ignore l’existence des fonctions « maps » « autoriser géolocalisation » « attention génère plus de batterie » tout en provoquant d’inutiles déchirures de tympans, tout en violant ma « privacy ».

11:25. En réunion de coordination, nous visionnons les photos prises par mes soins il y a 4 minutes, à deux pâtés de maisons au moyen de mon « téléphone ». Le fabuleux rendu au travers du « Beamer » n’étonne plus personne. Je suis fier de mes photos. Avant, il n’y en avait que 4 de bonnes sur 36. Je ne peux m’empêcher de verser une larme, quand me vient le souvenir des pochettes photos de mon enfance. Il y avait un compartiment séparé pour les négatifs. Avec mon papa, on allait chez le photographe qui avait pignon sur rue. Ça sentait pas bon et il y avait une chambre noire que le photographe fermait à clé de l’intérieur.

13:00. Sur le chemin qui me ramène au bureau, après un bon repas pris assis à une table, mon regard s’arrête sur un vestige du temps passé. On reconnaît facilement le socle bétonné, sur lequel était fixée une cabine téléphonique. J’inspecte attentivement la zone, des fois qu’une télécarte eu été abandonnée, car en fin de vie.

Bottin Swisscom WEB PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !15 :15. Ma grand-mère, née entre deux guerres, me sollicite pour obtenir les coordonnées téléphoniques d’un inconnu. Peut-être cherche-t-elle à coller un nom sur un numéro d’appelant ? Elle me dit ne pas parvenir à mettre la main sur son bottin. J’ignore de quoi elle parle.

15 : 25. Quelle heure vit-on ? (Besoin de connaître l’heure exacte ?) Autrefois on composait le 161 pour le savoir.

 

 

16:45. Un message, de type flux continu, généré automatiquement s’affiche à l’écran. Il m’informe qu’un groupuscule terroriste connu, mais introuvable, a de nouveau fait parler de lui. Je « double clique » sur le lien pour en savoir plus. Sur une des photos sont entassés une brassée de belliqueux à bord d’un Toyota HI LUX. J’agrandi l’image en faisant glisser mon pouce et mon index jusqu’au point de mettre en évidence les roues salies de terre et de boue réunies. J’enregistre mollement l’image sur mon disque dur avant de faire CTRL « P ». Mon imprimante multifonction crache un imprimé dans un silence de cathédrale. On est bien loin du boucan des IBM Seletronic et autres Olivetti matricielles. Le document obtenu est tout simplement irréprochable. Il ne me reste plus qu’à saisir la justice, afin d’enfermer ces belliqueux pris en flagrant délit de tout terrain à bord de leur 4×4.

Céjay novembre 2012.

Matra Rancho TT WEB PAUVRE MONDE : décidément, tout fout le camp !