OPEL FIAT LUX : 100 ans de recherche, pour faire toute la lumière sur la route

Opel Lutzmann Lighting WEB OPEL FIAT LUX : 100 ans de recherche, pour faire toute la lumière sur la route

Les systèmes évolués d’éclairage augmentent considérablement la sécurité routière et Opel fait figure de pionnier dans ce domaine, avec son système ultramoderne de projecteurs AFL+ distingué à de multiples reprises. Le constructeur de Rüsselsheim, dont la devise pourrait être « voir et être vu », propose également ces systèmes dans des véhicules plus petits.

 

Qu’il fut long le chemin, pour offrir aux automobilistes une vision nocturne optimale. Ce qui, aujourd’hui, est tenu pour acquis, était tout simplement inimaginable il y a plus de 100 ans. Avec des lanternes à bougies, l’objectif n’était même pas d’éclairer la route, mais plutôt d’être vu par les autres usagers. Ensuite, les lampes à acétylène et carbure ont apporté leur faible lumière sur des routes pas encore goudronnées. C’est à partir de 1913, date où Bosch a inventé le projecteur électrique, que la lumière commença à percer les ténèbres. Le système d’éclairage Bosch comprenait des projecteurs, une génératrice, une batterie et un régulateur, ce qui a permis de remplacer les dangereuses lampes à gaz nécessitant un entretien constant. Ce concept a servi de base aux évolutions de l’éclairage intervenues au cours des décennies suivantes.

 Opel Matrix Headlamp WEB OPEL FIAT LUX : 100 ans de recherche, pour faire toute la lumière sur la route

La technologie est là, reste à maîtriser les coûts !

La dernière génération d’AFL+, couplée à la dernière évolution de la caméra frontale Opel Eye, peut adopter jusqu’à dix fonctions d’éclairage et est disponible sur un grand choix de modèles Opel. Ce système augmente considérablement la sécurité active, tout en réduisant le stress lié à la conduite nocturne. Le faisceau variable des optiques xénon, s’adapte automatiquement aux diverses situations de conduite, types de routes et conditions météorologiques, grâce à un champ lumineux variable. En fonction de cela, il adopte différents profils pour la conduite en milieu urbain, les zones piétonnes, les nationales, les autoroutes et les conditions météo défavorables. En outre, l’AFL+ comprend des fonctions telles que l’éclairage dynamique en virage, un éclairage des carrefours et des feux de jours à LED. La direction et l’intensité du faisceau lumineux sont ajustées en fonction de l’angle de braquage et de la vitesse du véhicule.

Les ingénieurs d’Opel à Rüsselsheim travaillent aujourd’hui sur un système de nouvelle génération, qui va équiper les futurs modèles. L’éclairage matriciel à LED part d’un faisceau plein phare, qui reste toujours non éblouissant, car le faisceau varie automatiquement et en permanence pour s’adapter aux conditions du trafic. Il fonctionne comme l’AFL+ en association avec la caméra frontale. Dès que ses capteurs détectent des sources de lumière, le système désactive totalement le faisceau sur cette zone, tandis que le reste de la route reste brillamment éclairé.

CP/jmr

Opel Monza Concept WEB OPEL FIAT LUX : 100 ans de recherche, pour faire toute la lumière sur la route