ALFA ROMEO A l’IAA : serait-ce la pièce maîtresse du renouveau de la marque ?

Alfa Romeo Giulia WEB 001 ALFA ROMEO A l’IAA : serait ce la pièce maîtresse du renouveau de la marque ?

Pour la marque italienne, le fait dominant du Salon de l’Automobile (IAA) de Francfort 2015 aura été la nouvelle Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio, l’illustration parfaite du concept “La meccanica delle emozioni”. La commercialisation sur le marché suisse démarrera durant le premier trimestre 2016 avec des prix à partir de 87’000 francs. A partir de l’IAA 2015, il est possible de passer les commandes.

 

Il n’y en avait pas seulement pour la Giulia Quadrifoglio à Francfort ! L’autre fait marquant, la super sportive 4C exposée, aussi bien sous la forme d’un coupé que d’un spider, se réfère à la tradition Alfa Romeo dans le sport automobile. Voiture classique s’il en est, l’Alfa Romeo Giulia T.I. Super de 1964 illustre l’histoire mouvementée du célèbre “Quadrifoglio”. Ce trèfle à quatre feuilles a constitué le porte-bonheur des Alfa Romeo de compétition à partir de 1923 déjà et depuis, il est appliqué en tant que symbole des voitures de série à caractère sportif.

Outre différentes variantes de sellerie cuir ou alcantara, le Quadrifoglio Verde est disponible en cinq teintes, soit rouge Competizione, blanc Trofeo, noir Vulcano, gris Vesuvio et bleu Montecarlo.

Le tableau de bord de même que toutes les commandes sont orientés vers le conducteur et confèrent au cockpit l’impression d’un habit taillé sur mesure. Sur le volant de petite taille se trouvent regroupés tous les contacteurs servant à gérer les systèmes électroniques d’assistance à la conduite. Toutes les surfaces sont garnies de matériaux de la plus haute qualité: fibre de carbone, bois et tissus exclusifs.

 Alfa Romeo Giulia WEB 002 ALFA ROMEO A l’IAA : serait ce la pièce maîtresse du renouveau de la marque ?

En collaboration avec les motoristes de Ferrari

D’une cylindrée de 2,9 litres, ce moteur développe 375 kW (510 ch), ce qui assure à ce modèle une accélération de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes et une vitesse de pointe de 307 km/h. Malgré cette puissance phénoménale alliée à un couple maxi de 600 Nm, ce moteur se montre remarquablement efficient avec des émissions de CO2 de seulement 198 g/km, ce qui représente une valeur de référence dans son segment. En ce qui concerne le freinage, la nouvelle Alfa Romeo Giulia Quadrifoglio fait aussi figure de référence: à 100 km/h il suffit de 32 mètres pour que cette berline hautes performances soit immobilisée. Les ingénieurs sont parvenus à une répartition parfaite des poids 50:50 entre les trains avant et arrière. Une suspension s’inspirant de la compétition, un différentiel arrière (Torque Vectoring) assurant une répartition optimale du couple et une direction extrêmement directe garantissent un potentiel de conduite du plus haut niveau.

CP/jmr

Alfa Romeo Giulia WEB 003 ALFA ROMEO A l’IAA : serait ce la pièce maîtresse du renouveau de la marque ?