ŠKODA KODIAQ : son nom, à n’en pas douter, n’a pas été choisi au hasard

KODIAQ WEB 001 ŠKODA KODIAQ : son nom, à n’en pas douter, n’a pas été choisi au hasard

Le ŠKODA KODIAQ est le premier grand SUV du constructeur tchèque. A partir de 2017, le dernier modèle ŠKODA se présentera avec tous les points forts de du constructeur : un design plein de caractère, une remarquable habitabilité, une intelligence pratique et des technologies innovantes que l’on trouve habituellement sur les segments supérieurs. Ce faisant, le KODIAQ marque pour ŠKODA le coup d’envoi d’une vaste campagne de lancement de SUV.

 

Par ses dimensions, il se positionne à l’extrémité haute du segment des compactes : 4,697 m de long, 1,882 m de large et 1,676 m de haut (barres de toit comprises), pour un empattement de 2,791 m. Il repose sur la plateforme modulaire transversale MQB, dont la structure allégée joue un rôle important. Un ensemble de tôles embouties à chaud forment une armature ultrarésistante autour de l’habitacle. Le modèle se distingue également par sa rigidité en torsion, son confort routier et sa résistance à l’écrasement. Le coefficient de pénétration dans l’air (Cx) n’est que de 0,33, grâce à son aérodynamisme.

De nombreux éléments de confort sont disponibles. En option, les sièges avant peuvent être chauffants, ventilés et à réglages électriques avec fonction mémoire. Quant aux sièges arrière, rabattables dans un rapport de 60/40, ils peuvent coulisser sur 18 cm et chaque dossier est réglable en inclinaison. Une troisième rangée de deux sièges est disponible en option, faisant du KODIAQ le premier modèle sept places de ŠKODA.

 KODIAQ WEB 002 ŠKODA KODIAQ : son nom, à n’en pas douter, n’a pas été choisi au hasard

Il ne lui manque que le réducteur !

Au lancement du ŠKODA KODIAQ, le catalogue proposera quatre moteurs dont deux TDI et deux TSI, d’une cylindrée de 1,4 à 2,0 litres et d’une puissance allant de 112 kW/150 ch à 140 kW/190 ch. Ces groupes essence et Diesel sont tous des turbos à injection directe, conformes à la norme antipollution Euro 6. Tous bénéficient en outre du système Stop- Start, de la récupération d’énergie au freinage et d’un système très efficace de gestion thermique qui contribue à leur sobriété, malgré leur puissance élevée.

Inédite chez ŠKODA, la variante à double embrayage et sept vitesses a été conçue pour des moteurs puissants dont le couple peut monter jusqu’à 500 Nm. Elle peut s’utiliser de différentes façons : en modes automatiques D ou S, ou en mode manuel. En mode Eco, le système débraye automatiquement dès que le conducteur relâche l’accélérateur au-delà de 20 km/h. Il se met en roue libre. Les deux motorisations les plus puissantes – le TDI de 140 kW (190 ch) et le TSI de 132 kW (180 ch) – sont couplées à la boîte DSG 7 rapports et transmission intégrale.

CP/jmr

KODIAQ WEB 003 ŠKODA KODIAQ : son nom, à n’en pas douter, n’a pas été choisi au hasard