WORLD ECONOMIC FORUM : création du «Hydrogen Council» à Davos

Hydrogen Council CEO Davos 2017 WORLD ECONOMIC FORUM : création du «Hydrogen Council» à Davos

Treize sociétés leader des secteurs de l’industrie, des transports et de l’énergie viennent de lancer le «Hydrogen Council», un conseil avec une vision unie et une ambition à long terme pour l’hydrogène, dans l’objectif de favoriser la transition énergétique.

 

Cette première initiative mondiale est déterminée à présenter l’hydrogène parmi les solutions clés de la transition énergétique. L’hydrogène est un vecteur énergétique polyvalent doté de caractéristiques favorables, car en tant que carburant ou source d’énergie propre, il ne libère aucun CO2 au niveau du point d’utilisation. Il peut donc jouer un rôle important dans la transition vers un système énergétique propre à faible émission de carbone.

Pendant le lancement, ils ont confirmé leur ambition d’accélérer leur important investissement, actuellement estimé à une valeur totale de 1,4 milliard d’euros par an. L’«Hydrogen Council», qui s’est réuni à Davos pour la première fois le mardi 17 janvier 2017, compte actuellement 13 PDG et présidents de diverses industries et sociétés énergétiques qui, conformément avec l’Accord de Paris, souhaitent réaliser l’objectif ambitieux de limiter l’augmentation de la température en dessous de 2 degrés Celsius.

Les sociétés internationales impliquées dans l’initiative sont: Air Liquide, Alstom, Anglo American, BMW GROUP, Daimler, ENGIE, Honda, Hyundai, Kawasaki, Royal Dutch Shell, The Linde Group, Total et Toyota. Le Conseil est dirigé par deux coprésidents issus de régions et de secteurs différents, actuellement représentés par Air Liquide et Toyota.

 Honda Clarity Fuel Cell Davos 2017 WORLD ECONOMIC FORUM : création du «Hydrogen Council» à Davos

Benoît Potier, PDG, Air Liquide: «L’Accord de Paris 2015 pour lutter contre les changements climatiques est un pas important dans la bonne direction, mais la mise en place d’actions commerciales est nécessaire pour faire de cette promesse une réalité. Le Conseil de l’hydrogène rassemble plusieurs sociétés industrielles, automobiles et énergétiques leaders dans le monde, autour d’une ambition claire visant à expliquer pourquoi l’hydrogène émerge parmi les solutions clés de la transition énergétique, pour la mobilité comme pour l’alimentation en énergie, dans les secteurs industriels et résidentiels. Il nécessite par conséquent la mise en œuvre de nouvelles stratégies à une échelle adaptée. Mais nous n’y parviendrons pas seuls. Les gouvernements doivent soutenir l’hydrogène à leur niveau, par exemple, au travers de programmes d’investissements à grande échelle dans les infrastructures. Nous appelons les dirigeants internationaux à s’engager envers l’hydrogène, car ensemble, nous pourrons réaliser nos ambitions partagées en termes de changement climatique et donner une impulsion supplémentaire à l’écosystème émergent de l’hydrogène.»

Takeshi Uchiyamada, Président, Toyota: Le Conseil de l’hydrogène  fera montre d’un leadership responsable pour présenter au monde la technologie à hydrogène et ses avantages. Il sollicitera la collaboration, la coopération et la compréhension des gouvernements, du secteur industriel et, par-dessus tout, du public. Chez Toyota, nous nous sommes toujours efforcés de jouer un rôle de leader dans les avancées technologiques et environnementales au sein de l’industrie automobile, notamment par l’introduction des véhicules à pile à combustible. En outre, nous savons qu’en plus du transport, l’hydrogène a le potentiel de faciliter notre transition vers une société à faible émission de carbone au travers d’industries multiples et à tous les niveaux de la chaîne de valeur. Le Hydrogen Council a pour objectif d’encourager cette transition.»

Seiji Kuraishi, Vice-Président exécutif, Honda Motor Co. Ltd: «Honda développe et fait avancer la technologie de conduite électrique sous toutes ses formes, dans son objectif de réduire la dépendance aux combustibles fossiles et de créer une société durable. D’ici environ 2030, Honda espère que deux tiers de ses ventes mondiales d’automobiles concerneront des véhicules équipés de technologies d’électrification, à savoir des modèles zéro émission tels que les véhicules à pile à combustible et à batterie électriques, ainsi que les hybrides/hybrides électriques. Nous avons la conviction que les véhicules à hydrogène et à pile à combustible ont le potentiel d’évoluer au centre du système énergétique de la société. En tant que l’une des sociétés leaders dans le développement de la technologie à pile à combustible, Honda souhaite renforcer ses efforts en vue de créer une société de l’hydrogène aux quatre coins du monde. Le Conseil de l’hydrogène réunit plusieurs des sociétés industrielles et énergétiques leaders dans le monde, et nous avons la conviction que ses efforts de collaboration pourront accélérer ce processus.»

Les membres du Conseil de l’hydrogène représentent collectivement des revenus de 1,07 trillion d’euros, avec 1,72 million d’employés à travers le monde.

CP/jmr

Davos 2017 Seiji Kuraishi WORLD ECONOMIC FORUM : création du «Hydrogen Council» à Davos