NISSAN A GENÈVE : les débuts d’un avenir plus intelligent de la mobilité

 NISSAN A GENÈVE : les débuts d’un avenir plus intelligent de la mobilité

Le nouveau Qashqai est placé au centre du stand Nissan en tant que pionnier du cross-over. Les prochains pas en direction d’un futur intelligent de la mobilité sont indiqués par Nissan au Salon de Genève 2017.  Le vecteur principal en est le nouveau Qashqai qui, depuis dix ans, reste en tête de ce segment en Europe.

 

Il était temps de procéder à une refonte complète de ce modèle à succès : un design novateur, plus moderne, un comportement routier optimisé et de nouvelles techniques de sécurité, développées par Nissan sous la désignation « Nissan Intelligent Mobility » composent la nouvelle mouture.

Une autre composante de ce système intelligent, à savoir ProPILOT 1.0 qui permet une conduite partiellement autonome – elle sera introduite à la fin de l’année financière en cours, soit avant le 31 mars 2018.

Nissan Intelligent Mobility : c’est la vision de Nissan d’une mobilité qui se veut exempte d’émissions et de victimes de la route. Cette vision avait été dévoilée il y a une année, à l’occasion du dernier Salon de Genève. De nombreuses avancées ont été accomplies depuis, en particulier dans trois domaines : « Intelligent Driving » ou comment le voitures seront conduites à l’avenir, « Intelligent Power » soit la manière dont elles seront propulsées et « Intelligent Integration » – le rôle social que joueront à l’avenir les véhicules.

Nissan mise depuis longtemps sur la voiture électrique. L’esprit novateur et l’enthousiasme sont réunis dans une sportive entièrement électrique – c’est l’exemple type de la stratégie « Intelligent Power » du constructeur. En février dernier, dans les rues de Monaco, BladeGlider a électrifié les foules.

CP/abé