AUDI : l’art et la manière, raffinée, de se compliquer la vie et la nôtre

Zwei Ziffern 1 AUDI : l’art et la manière, raffinée, de se compliquer la vie et la nôtre

Audi uniformise le monogramme de puissance pour toute sa gamme automobile à l’échelle internationale. Les noms des séries de modèles des Audi A1 jusqu’au Audi Q7 restent inchangés. A l’avenir, une combinaison de deux chiffres remplacera, dans le monde entier, les différentes désignations de type au sein d’une famille de modèles. Le nouveau monogramme de puissance reflète la puissance motrice spécifique tout en étant valable aussi bien pour les véhicules à moteur thermique que pour les modèles e-tron avec propulsion hybride ou électrique.

 

La puissance motrice du modèle en question exprimée en kilowatt (kW) constitue la valeur de référence pour la nouvelle désignation de type. Ainsi, Audi répartit sa gamme de modèles par plages de puissance, représentées par une combinaison à deux chiffres. La combinaison de chiffres «30» sera mentionnée à l’arrière de tous les modèles qui mobilisent une puissance entre 81 et 96 kW. «45» signifie une plage de puissance allant de 169 à 185 kW. La catégorie de puissance au-delà de 400 kW représente la pointe de la palette des modèles Audi. Elle est représentée par la combinaison de chiffres «70». Les chiffres sont complétés par la désignation de la technologie moteur, c’est-à-dire TFSI, TDI, g-tron ou e-tron.

La combinaison de chiffres pour le monogramme de puissance dans la gamme Audi augmente par tranche de cinq et constitue l’ordre hiérarchique aussi bien au sein d’une série de modèles que dans l’ensemble de la gamme des modèles de la marque. D’après la nouvelle nomenclature, la palette s’étendra à l’avenir de l’Audi Q2 30 TFSI avec 85 kW (consommation de carburant en cycle mixte en l/100 km: 5,4 – 5,1*; émissions de CO2 en g/km: 123 – 117*) jusqu’à l’Audi Q7 50 TDI avec 200 kW (consommation de carburant en cycle mixte en l/100 km: 6,4 – 5,9*; émissions de CO2 en g/km: 168 – 154*). Les modèles haut de gamme sport S et RS ainsi que l’Audi R8 ont un statut spécial dans la gamme (consommation de carburant en cycle mixte en l/100 km: 12,5 – 11,4*; émissions de CO2 mixtes en g/km : 292 – 272). Ils conservent leur appellation classique ce qui fait référence à leur position de leader dans l’offre des modèles. «Les technologies de propulsion alternatives devenant de plus en plus importantes, la cylindrée va perdre de son influence à titre de critère de performance aux yeux de nos clients. La logique claire du futur monogramme d’après la puissance motrice permet de s’y retrouver dans les niveaux de puissance de l’offre», déclare Dietmar Voggenreiter, Directeur Vente et Marketing d’AUDI AG.

CP/jmr

Zwei Ziffern 2 small AUDI : l’art et la manière, raffinée, de se compliquer la vie et la nôtre