NISSAN TECHNOLOGIE: boire ou conduire ne serait plus d’actualité!

Nissan JUKE et la déshydratation WEB 001 NISSAN TECHNOLOGIE: boire ou conduire ne serait plus d’actualité!

Alors que les dangers liés à l’alcool et à la conduite sont largement compris et assimilés, peu de recherches ont été menées sur l’hydratation du conducteur et son impact en matière de sécurité. En outre, près des deux tiers des conducteurs ignorent les symptômes liés à la déshydratation que sont la fatigue, les étourdissements, les maux de tête, la bouche sèche et des réflexes diminués.

 

Une étude menée en 2015, financée par l’Institut Européen de l’Hydratation a permis de découvrir que :

  • Les conducteurs qui n’avaient consommé qu’une seule gorgée d’eau (25ml) par heure avaient commis deux fois plus d’erreurs sur la route que ceux qui s’étaient correctement hydratés.
  • Ce nombre d’erreurs était équivalent à celles commises par des automobilistes ayant un taux de 0,8‰ d’alcool dans le sang.
  • Ces erreurs comprennent des freinages tardifs, la dérive dans une voie de circulation et même le franchissement d’une ligne séparant les voies.

Pour y faire face, Nissan a imaginé une technologie innovante. Alors qu’une personne sur six utilise des technologies sportives connectées, Nissan s’est inspirée de l’industrie du bien-être et de la santé pour adapter à l’automobile des matériaux intelligents aux technologies avancées. Avec l’aide de la marque néerlandaise Droog, une couche de textile à la pointe de la technologie détectant la transpiration, appelé SOAK, a été intégrée dans un Nissan JUKE, pionnier des crossovers urbains et deuxième best-seller de la marque. Appliqué sur le volant et les sièges avant, ce revêtement permet d’avertir le conducteur s’il s’avère qu’il a besoin de s’hydrater.

 Nissan JUKE et la déshydratation WEB 002 NISSAN TECHNOLOGIE: boire ou conduire ne serait plus d’actualité!

Les deux tiers des conducteurs ne reconnaissent pas les symptômes de la déshydratation

Le revêtement SOAK, imaginé à l’origine par Paulien Routs, fonctionne de façon très simple, en changeant de couleur quand il entre en contact avec la transpiration. C’est par exemple le cas avec celle des mains ou des vêtements d’une personne après un exercice. Quand cette personne est déshydratée, le revêtement vire au jaune, quand elle est réhydratée, il tourne au bleu.

Si Nissan ne prévoit pas actuellement d’ajouter en série la technologie de détection de la transpiration dans son crossover JUKE, ces travaux illustrent l’approche novatrice de la marque à l’égard des technologies liées à la sécurité.

CP/jmr

Nissan JUKE et la déshydratation WEB 003 NISSAN TECHNOLOGIE: boire ou conduire ne serait plus d’actualité!