TOYOTA: il n’est rien d’être le premier, mais de le rester

 

Toyota WEB 001 TOYOTA: il n’est rien d’être le premier, mais de le rester

En 2017, Toyota a écoulé 1,52 million de véhicules à motorisation électrifiée, ou alternative, soit une hausse de 8%. Depuis la commercialisation de la première Prius en 1997, les ventes cumulées de véhicules hybrides, à hydrogène ou électriques dépassent désormais les 11,47 millions d’unités. Ce qui représente une économie de plus de 85 millions de tonnes de CO2 par rapport aux voitures à motorisation traditionnelle.

 

Le rôle de leader des modes de propulsion respectueux de l’environnement se mesure au nombre de véhicules vendus à l’échelle mondiale, pas à celui des concepts-cars présentés aux salons de l’automobile. A ce titre, Toyota Motor Corporation a franchi une nouvelle étape importante en 2017 en vendant plus de 1,52 million de véhicules pourvus d’une motorisation électrifiée, soit une hausse de 8% par rapport au précédent record de 2016. Toyota atteint donc avec trois ans d’avance l’un de ses objectifs du programme Toyota Environmental Challenge 2050, à savoir produire plus de 1,5 million de véhicules électrifiés par an.

«En 20ans seulement, le nombre de véhicules vendus combinant motorisation essence et électrique est passé de 500 au Japon uniquement à plus de 1,5 million d’unités dans près de 90 pays et régions», commente Shigeki Terashi, vice-président exécutif de Toyota Motor Corporation. «Nos clients attestent ainsi la qualité, la longévité et la fiabilité de nos hybrides, qui nous ont permis de poser des bases durables en vue d’étoffer encore à l’avenir les motorisations disponibles sur toute notre gamme de modèles.» Variante particulièrement efficiente reprenant la conception modulaire de la pionnière de l’hybride, la Prius Plug-in est dotée d’une batterie rechargeable sur une source externe. Quant à la Mirai lancée en 2014, il s’agit du premier véhicule à hydrogène produit en grande série et conçu exclusivement pour ce mode de propulsion grâce à l’expérience acquise par Toyota avec l’hybride.

Les ventes de modèles hybrides Toyota sont en progression constante sur le marché suisse. En 2017, la part en hybrides des voitures de tourisme Toyota s’élevait ainsi à 58%. Elle a même atteint les 95% pour Lexus. Depuis la commercialisation de la première génération de Toyota Prius, les deux tiers des véhicules hybrides vendus en Suisse sont des Toyota.

CP/jmr