TOYOTA MIRAI: c’est peu de dire qu’elle se soit fait attendre, mais ça y est elle arrive

Toyota Mirai WEB 001 TOYOTA MIRAI: c’est peu de dire qu’elle se soit fait attendre, mais ça y est elle arrive

Avec la Mirai, disponible en Suisse à partir d’avril 2018, Toyota révolutionne l’avenir de l’automobile. Le premier véhicule à hydrogène de série au monde s’illustre par zéro émission et des performances optimales. Distribuée aux USA depuis 2015, principalement en Californie, où elle a été vendue à plus de 300 exemplaires.

 

La Toyota Mirai signale l’aube d’une nouvelle ère: une pile à combustible ultraperformante développant une puissance de 3,1 kW par litre, transforme
l’hydrogène – un vecteur d’énergie très important pour l’avenir – en électricité pour alimenter le moteur électrique. Grâce à une puissance de 113 kW/154 ch, ce système assure un fonctionnement silencieux et de puissantes reprises dès les premiers instants. Longue de 4,89 mètres, la Mirai n’émet ni CO2 ni d’autres émissions nocives et offre une autonomie de 500 km sans perte de puissance. Faire le plein d’hydrogène prend trois minutes environ, à peu près le temps nécessaire pour ravitailler une voiture conventionnelle. Respect de l’environnement, fiabilité et plaisir routier se conjuguent à merveille dans ce véhicule novateur qui se reconnaît au premier coup d’œil grâce à un design à nul autre pareil. Très basse, la Mirai se distingue par une stabilité exceptionnelle. Le nouveau mode de propulsion du constructeur japonais est le fruit de plus de vingt ans de recherche et de développement. Il emploie un système de piles à combustible, un convertisseur-élévateur et des réservoirs d’hydrogène à haute pression.

 Toyota Mirai WEB 002 TOYOTA MIRAI: c’est peu de dire qu’elle se soit fait attendre, mais ça y est elle arrive

Produire de l’eau? Voilà qui pourrait être intéressant dans certains pays!

Unique en son genre, le véhicule à hydrogène se caractérise à l’avant par une étroite fente interrompue en son milieu par le logo Toyota et encadrée de chaque côté par des phares LED extrêmement minces. Une calandre inférieure surdimensionnée et deux entrées d’air supplémentaires fournissent à la pile à combustible l’oxygène nécessaire à la transformation chimique de l’hydrogène tout en refroidissant le système. De profil, la Mirai évoque la forme d’une goutte d’eau, rappelant que sa technologie consiste à aspirer de l’air et à rejeter de l’eau. Elle procure un plaisir routier optimal et se distingue par sa maniabilité à toutes les vitesses. Le couple maximal de 335 Nm du moteur électrique est disponible dès le démarrage. Une légère pression sur l’accélérateur suffit pour la mettre en marche, qui se montre aussi puissante que silencieuse et chaque freinage récupère de l’énergie.

CP/jmr

Toyota Mirai WEB 003 TOYOTA MIRAI: c’est peu de dire qu’elle se soit fait attendre, mais ça y est elle arrive