VOLKSWAGEN COCCINELLE: ses qualités ont permis d’effacer ses origines

VW Kaefer Karawane WEB 0011 VOLKSWAGEN COCCINELLE: ses qualités ont permis d’effacer ses origines

Il y a 70 ans, le 29 avril 1948, AMAG signait le contrat d’importation pour «la voiture du peuple» et début mai, les 25 premières Coccinelle, surnommées «Bretzel», quittaient Wolfsburg en direction de la Suisse. Le 5 mai 2018, la caravane a ouvert les festivités en recréant le premier passage historique de la frontière en 1948. Les propriétaires suisses de 25 Coccinelle originales ont traversé la frontière à Lörrach-Stetten/Riehen, comme jadis, en convoi.

 

Le 29 avril 1948, Walter Haefner signait le contrat d’importation pour la «voiture du peuple» à Wolfsburg. Après les Pays-Bas et la Belgique, la Suisse devenait le troisième marché d’exportation du véhicule conçu par Ferdinand Porsche entre 1934 et 1939.
Il n’est pas surprenant que de nombreuses entreprises ait essayé de gagner la course à l’importation de la Volkswagen. Il était prévisible très tôt que la demande de voitures neuves en Suisse serait très grande. Et il était tout aussi certain que la Coccinelle de VW incarne le véhicule idéal pour ce pays alpin. La Suisse constitue donc un terrain fertile pour la Coccinelle. Le développement, la construction révolutionnaire avec moteur arrière refroidi par air, le cadre de la plateforme et la carrosserie aérodynamique en acier furent suivis de très près. Un slogan particulièrement approprié présentait clairement les avantages du moteur refroidi par air: «L’air ne bout pas, l’air ne gèle pas».
 

 VW Kaefer Karawane WEB 002JPG VOLKSWAGEN COCCINELLE: ses qualités ont permis d’effacer ses origines

En septante ans, bien des records ont été battus!

AMAG, qui était déjà le deuxième importateur de voitures en Suisse, s’est vu attribué l’importation de la Coccinelle grâce à sa logistique, encore balbutiante, pour l’époque. La preuve: le premier convoi constitué de 25 voitures, dès la frontière franchie, furent facturées et payées en espèces par les concessionnaires qui purent les ramener chez eux.

La hausse du produit national brut participa grandement au succès de la Coccinelle et de l’automobile en général durant l’après-guerre. Les records s’enchaînaient, dont celui des ventes en 1961 avec  21’111 modèles vendus. En mai 1969, le 250’000e exemplaire s’élançait sur les routes de Suisse. Le 17 février 1972, la 15’007’034e Coccinelle quittait les chaînes de montage, devançant la légendaire Ford T. Aucune autre voiture n’avait été produite en aussi grande quantité auparavant. Le 31 mars 1983, la dernière Coccinelle fut livrée à son acheteur. Après 320’637 véhicules vendus, Volkswagen met un terme à l’importation de cette voiture légendaire. 

Le point d’orgue de l’année du jubilé en cours sera la manifestation qui aura lieu à Interlaken. Le week-end des 25 et 26 août 2018, une grande «fête populaire VW» se déroulera sur le terrain d’aviation. La manifestation sera parachevée par divers spectacles et attractions. La fête populaire VW est publique. Tout le monde est invité: les clients, les fans et les amis de la marque. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site https://www.mitfeiern.ch/.



CP/jmr

VW Kaefer Karawane WEB 003 VOLKSWAGEN COCCINELLE: ses qualités ont permis d’effacer ses origines