89e Salon de l’automobile de Genève: pourquoi venir encore au salon?

Ambiance 2018 89e Salon de l’automobile de Genève: pourquoi venir encore au salon?

Cette semaine, les responsables se sont exprimés sur l’organisation de la 89e édition du Salon de l’automobile de Genève qui se tiendra du 7 au 17 mars: plus de 100 premières mondiales et européennes seront dévoilées lors des journées de la presse. Et le trophée «Car of the Year» sera une fois encore décerné à cette occasion.

 

C’est en présence de quelque 10’000 représentants des médias que les 70 exposants dévoileront leurs premières lors des journées de la presse les 5 et 6 mars prochains. A quoi peut-on d’ores et déjà s’attendre? Bentley Motors fera certainement revivre ses 100 ans d’histoire avec un modèle qui marquera les esprits, tandis que Motorworld Group restera sur des classiques de l’automobile. Comme chaque année, les hypercars de Ferrari, Lamborghini, McLaren, Aston Martin, Pagani ou encore Koenigsegg feront encore sensation avec des innovations passionnantes. Roland Gumpert a annoncé une voiture hybride Superspeed d’exception roulant au méthanol. Et surtout, on peut s’attendre aux voitures électriques les plus incroyables qui soient, à commencer par la E.Go ou la première «Mark Zero» de Piëch, pour ne citer que celles-ci.

Le visiteur aura-t-il une idée Le lundi 4 mars à 15 heures, sera décerné pour la huitième fois sur le Salon de l’automobile de Genève. Sept voitures seront en lice pour décrocher le prix prestigieux de «Car of the Year» 2019: l’Alpine A110, la Citroën C5 Aircross, la Ford Focus, la Jaguar I-Pace, la Kia Ceed, la Mercedes-Benz Classe A et la Peugeot 508. Le trophée sera remis par Frank Janssen du Stern et président du jury.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis inaugurera officiellement le 89e GIMS le jeudi 7 mars au matin, en présence de nombreuses personnalités politiques et du monde de l’automobile.

La fabuleuse exposition d’«Abarth» dans la halle 6 en mettra plein les yeux aux amateurs. Elle dévoilera une partie de la collection d’Engelbert Möll: «Je suis ravi de la vingtaine de modèles qui sera exposée cette année, et ce ne sont pas des moindres: il s’agit des voitures de course les plus prestigieuses d’Abarth des années 50 aux années 90», a déclaré André Hefti, le directeur général du salon.

L’exposition spéciale Tag Heuer sera de nouveau présente dans la halle 3. Le fabricant horloger fêtera les 50 ans de sa TAG Heuer Monaco en 2019. L’occasion de découvrir ce chronométreur et son histoire, son savoir-faire et son engagement dans le monde automobile. D’anciennes voitures et des simulateurs de courses seront présents. Enfin, ceux qui s’intéressent aux accessoires et pièces détachées ne devraient pas attendre trop longtemps pour visiter la halle 7, car la SAA Expo qui occupe un peu moins de la moitié de la halle se tiendra uniquement du 7 au 11 mars 2019.

L’initiative de SuisseEnergie co2auplancher, concerne les véhicules peu gourmands en énergie. Cela comprend toutes les voitures particulières dont les émissions de CO2 ne dépassent pas 95 g/km et appartenant à la catégorie de rendement énergétique A ou B. Ces véhicules répondent déjà à la valeur cible CO2 fixée par la loi pour 2020. De telles voitures seront présentes sur de nombreux stands du Salon. Afin de souligner ces évolutions positives, co2auplancher a développé le «Salon Car Collector». Celui-ci invite les visiteurs à prendre des photos de ces véhicules et des stands partenaires, de les placer dans un album numérique et, avec un peu de chance, gagner une voiture.

Cette année encore, en plus du service ferroviaire dense vers Genève-aéroport, les CFF proposeront des trains supplémentaires en provenance de différentes régions du pays. Des offres de billets combinés des CFF permettront de bénéficier de prix avantageux sur le trajet et l’entrée au Salon. Les transports publics genevois (TPG – Ligne 5) affrèteront des bus amenant les visiteurs du centre-ville ou de l’aéroport directement devant l’entrée des halles du salon. 

Douze parkings et aires de stationnement à proximité des halles Palexpo seront à la disposition des automobilistes, soit un total 5600 places, voire 10’000 le week-end. La police régulera le flux de la circulation en temps réel. Les parkings seront donc accessibles en fonction du taux d’occupation et du volume du trafic. Des navettes assureront la liaison directe entre les parkings extérieurs et l’entrée principale du salon.

De plus amples informations sur le Salon automobile sont disponibles sur le site Internet officiel qui est mis à jour en permanence.

CP/jmr