SUBARU: Le constructeur atypique nippon fête ses quatre décennies

Expo Subaru 1600 4WD 1979 WEB 001 SUBARU: Le constructeur atypique nippon fête ses quatre décennies

Il y a 40 ans, la Subaru 1600 4WD faisait son entrée sur le marché suisse. Le break à traction intégrale, qui faisait tout d’abord sourire, a vite fait de conquérir le pays. Une exposition au musée Emil Frey Classics de Safenwil conte l’histoire du succès de Subaru.

 

Lorsque la société Streag AG (Groupe Emil Frey) a commencé les importations, le succès de la Subaru 1600 4WD n’était pas inné étant donné qu’elle ne correspondait pas vraiment à l’idéal de beauté dominant chez nous. Mais elle était robuste, pratique et de prix avantageux: grâce à la grande garde au sol et à la traction intégrale commutable, elle ne restait coincée ni sur neige et glace, ni sur les chemins forestiers ou prés mouillés.

Le patron de la société, Walter Frey, avait une fois de plus eu du flair en choisissant Bernhard Russi comme ambassadeur de la marque. Le populaire champion du monde de la descente et champion olympique originaire d’Andermatt a présenté le véhicule le 9 février 1979 lors d’un spot TV de trois minutes (!). Et manifestement de manière extrêmement crédible: son “Truckli”, comme il l’appelait quelquefois à l’écart des microphones, a d’emblée conquis la Suisse: deux ans plus tard, la 1600 4WD était le break le plus vendu. Au début, cette voiture à usage universel et au prix abordable était fort prisée, surtout de la population des régions montagneuses. Elle initie le boom des tractions intégrales dans le pays. Jusque-là, la part de marché des 4×4 était inférieure à un pour cent et comprenait uniquement des véhicules tout-terrain pur et dur. Actuellement on parle de 50%.

 Expo Subaru 1600 4WD 1979 WEB 002 SUBARU: Le constructeur atypique nippon fête ses quatre décennies

Du travail à la ferme aux pistes du Championnat du monde des rallyes WRC!

Bientôt, Subaru a proposé plusieurs séries de modèles à traction intégrale, de la petite voiture à la voiture de sport. Le pionnier de la traction intégrale fait depuis longtemps partie de l’establishment automobile. La caractéristique distinctive des véhicules est la traction intégrale symétrique permanente alliée à un moteur boxer monté longitudinalement. Mais ce n’est qu’avec l’Impreza GT Turbo que Subaru a construit une voiture émotionnelle. Celle-ci était dérivée des bolides de rallye ayant gagné en 1995, 2001 et 2003 le classement des conducteurs et des marques en 1996, 1997 et 1998 du championnat du monde des rallyes WRC. Plus tard, les Japonais ont enchanté leurs adeptes avec la WRX STI 4×4, équipée d’un moteur boxer suralimenté de 2,5 litres déployant 300 ch.

Une exposition spéciale à l’occasion des “40 ans de Subaru en Suisse” se déroulera jusqu’au 4 mai 2019 au musée Emil Frey Classics de Safenwil. Pour tout renseignement complémentaire, voir http://www.emilfreyclassics.ch/

CP/jmr

Expo Subaru 1600 4WD 1979 WEB 003 SUBARU: Le constructeur atypique nippon fête ses quatre décennies