PORSCHE A GENḔVE: 70 ans de la présence du constructeur allemand

70 ans Porsche à Genève WEB 001 PORSCHE A GENḔVE: 70 ans de la présence du constructeur allemand

Il y a 70 ans, le 17 mars 1949, Porsche se présente pour la première fois au Salon international de l’automobile de Genève, 19e du nom, et donc pour la première fois au public mondial. Porsche y expose son premier doublé avec son coupé et son cabriolet Type 356, sur un petit stand du hall principal.

 

C’est Bernhard Blank, hôtelier et concessionnaire automobile zurichois, qui organise la première présentation internationale de la nouvelle marque. Dès 1948, Blank transforme une partie de son hôtel «Europe» situé à la Dufourstrasse de Zurich en espace d’exposition et sera jusqu’en 1951 le partenaire commercial officiel de Porsche en Suisse. Pour le Salon de 1949, il commande, avec l’autorisation de Porsche, un coupé de Gmünd ainsi qu’un cabriolet Beutler. Ce dernier, achevé juste à temps, présente les ailes habituelles répondant au design de Gmünd. Les modèles Beutler de 600 kg en aluminium présentent un parebrise incliné, en deux parties et rectiligne, une capote rabattable entièrement escamotable et des clignotants au lieu des flèches de direction. Le tableau de bord intègre deux grands instruments: le compte-tours dans le champ visuel du conducteur et un compteur devant le siège passager.

 

70 ans Porsche à Genève WEB 002 PORSCHE A GENḔVE: 70 ans de la présence du constructeur allemand

Genève 1949 Ernst Schoch (secrétaire de Bernhard Blank), Louise Piëch, Bernhard Blank, Ferry Porsche, Hans Orsini, Heinrich Kunz (chef des vendeurs de Blank)

Une femme, pas n’importe laquelle, devient le 1er acquéreur mondial

Dans son compte-rendu du30 mars 1949 dans Motor, D. B. Tubbs qualifie cette Porsche de «l’une des petites voitures les plus sympathiques de l’exposition». Evoquant son châssis, il souligne qu’il présente la construction la plus basse, qu’on n’ait jamais vue sur une voiture de série: «Quand on monte dans une Porsche, on a l’impression de disparaître sous la chaussée.» Juste après le salon, l’importateur suisse Blank réalise sa première vente d’une Porsche de série. Le Cabriolet Beutler bleu foncé (356/2-002) d’exposition devient la propriété de Jolantha Maria Tschudi, issue d’un milieu zurichois des plus aisés. La jeune femme, fille du fondateur d’AMAG, a déjà acquis une certaine notoriété par ses voyages d’exploration en Afrique et comme aviatrice de sport. Le premier acquéreur au monde d’un modèle Porsche de série est donc une femme. La 356 «numéro 1», un prototype de 1948, avait été vendue, également en Suisse, à Peter Kaiser, un architecte allemand établi à Zurich, au prix de 7500 francs.

Après le Salon de Genève, elles ne tardent pas à devenir le «bon plan» des fans d’automobiles fortunés. Un Coupé coûte à l’époque environ 14’000 francs et le cabriolet 17’000 francs. Jusqu’à la fin de 1949, 27 exemplaires, fabriqués à la main, seront vendus en Europe.

CP/jmr

70 ans Porsche à Genève WEB 003 PORSCHE A GENḔVE: 70 ans de la présence du constructeur allemand